© 2018 by FASAB

Téléphone

+229 61 47 54 37

+229 97 22 68 18

Adresse :

02 BP 232 PORTO NOVO,

Quartier Akonaboè, rue Talon.

Adresse mail :

fasabening@gmail.com

  • Facebook Social Icon

Suivez-Nous sur Facebook !

Aidez-nous sur Lilo !

HomeGlobe2_transp.png

PROGRAMME

90-90-90

Des objectifs internationaux et multilatéraux pour mettre un terme à l'épidémie de VIH/SIDA

Face à la persistance de l'épidémie de VIH/SIDA, ONUSIDA s'est engagé autour d'un objectif important visant, à l'horizon 2020, que :

- 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique.

- 90% de toutes les personnes infectées par le VIH et dépistées reçoivent un traitement anti rétroviral durable.

- 90% des personnes recevant un traitement anti rétroviral aient une charge virale durablement supprimée.

Notre association, en partenariat avec notre partenaire français OSI, s'est mobilisée pour poursuivre ces objectifs, en mettant en place le programme 90 90 90 qui, depuis deux ans, nous permet d'assurer à nos bénéficiaires une vraie prise en charge, à la fois sociale et médicale.

OBJECTIF

Un projet décliné au Bénin en faveur des enfants et adolescents séropositifs

Avec le soutien de notre partenaire Orphelins Sida International, nous avons mis en place depuis deux ans le programme 90 90 90 au Bénin. Depuis le début de notre activité, nous faisions en effet face à des orphelins séropositifs que nous aidions au cas par cas, sans pouvoir systématiser cette assistance.

Grâce au programme 90 90 90, tous les enfants séropositifs que nous suivons bénéficient d'une prise en charge adaptée pour atteindre une charge virale indétectable et nous formulons le vœux de pouvoir étendre ce programme à tous les enfants séropositifs en danger de Porto Novo, de Kétou et les localités environnantes.

En 2017, nous avons ainsi suivi 30 enfants, puis 60 en 2018, et avons pour objectif 100 enfants en 2019.

Comment fait-on ?

Les enfants qui entrent dans le programme 90 90 90 ont une charge virale élevée, ou inconnue. Notre objectif est qu'ils atteignent une charge virale indétectable, ce qui passe par trois actions :

- Informer et sensibiliser  :  A travers des entretiens individuels et des ateliers thérapeutiques, nous informons les enfants, les adolescents et les tuteurs sur la maladie, ses conséquences, et leur offrons des espaces de dialogue pour partager leurs difficultés, leurs réussites et leurs conseils.

- Observer et accompagner : Notre chargée de programmes effectue des visites mensuelles, hebdomadaires, ou même journalières si besoin au domicile des familles. Ces visites permettent de se rendre compte des problématiques spécifiques et de travailler avec les parents et les enfants pour résoudre leurs difficultés et améliorer le suivi de leur traitement. Nous ne sommes ni médecins, ni infirmiers, mais nous travaillons pour faire le lien entre des personnes malades et le personnel médical.

- Prendre en charge les frais liés à la maladie : Au Bénin, les traitements Anti Rétro-Viraux (ARV) qui permettent de lutter contre le VIH sont pris en charge par l'Etat, de même qu'un à deux examens annuels. Mais entre les ruptures de stocks, l'éloignement des familles ou le besoin d'examens complémentaires, de nombreux frais ne sont pas pris en charge. De même, les traitements des maladies opportunistes (qui profitent de l'affaiblissement du système immunitaire) ne sont pas financés par l'Etat ! C'est pourquoi notre association finance examens, traitements et transports nécessaires pour assurer la bonne santé des enfants et adolescents liés au VIH qu'elle prend en charge.

Ces trois axes d'intervention se croisent avec nos différents programmes, qui visent à améliorer plus largement les conditions de vie de ces enfants. Avec pour objectif qu'ils soient tous en bonne  santé, avec un travail et/ou un diplôme !

Aidez-nous à financer ce programme avec Lilo. A chaque recherche internet, vous nous soutenez.

Cliquez ici !

HomeGlobe2_transp.png
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now